En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ils permettent le recueil des statistiques de visites et l'amélioration du service.
KUBE X STAJVELO

KUBE X STAJVELO

KUBE X STAJVELO

Le vélo « Born in Monaco » s’invite dans l’hôtellerie de luxe 

Caché dans un écrin de verdure à l’entrée du village de Saint Tropez, le Kube, luxueux hôtel 5 étoiles a fait le choix de proposer des vélos à ses clients. Deux ans déjà qu’ils offrent à leurs voyageurs la possibilité de flâner en NOMADES électriques, et de lâcher-prise. Aujourd’hui, ils renouvellent leur parc avec deux ROCA musculaires, taillés pour l’exploration. Une collaboration rendue possible grâce à notre partenaire Locomotions qui propose une solution de location longue durée, sur une durée allant de 24 à 36 mois. On vous en dit plus avec Marc Leveau, directeur général du KUBE.

Stajvelo : Pourquoi choisir Stajvelo ? 

Marc : Sans hésiter pour l’image de luxe de la marque, le côté niche, et surtout l’histoire familiale qui rappelle celle du groupe Machefert. Mais aussi pour le dynamisme de ses équipes, et la relation privilégiée avec Thierry, le fondateur.

Stajvelo : Pourquoi avoir choisi le système de location longue durée avec Locamotions ? 

Marc : Tout simplement parce qu’il n’y a pas de débours conséquent lors de l’achat. Mais aussi pour la disponibilité immédiate dans un marché tendu, il y a deux ans. Des loyers attractifs, la souplesse de l’offre, le large choix de gammes, la prise en charge de A à Z de Locamotions, la qualité du service, la souplesse de remplacement rapide du choix de vélo et un système applicable à toutes les marques.

Stajvelo : Quel parcours conseillez-vous à vos clients lorsqu’ils utilisent le vélo ?

Marc : On ne peut que leur conseiller de prendre du plaisir, mais surtout de profiter d’un vélo qu’ils ne retrouveront pas chez eux. Nous proposons deux types de sorties ; celle urbaine, la découverte du village de Saint-Tropez, et celle plus sportive, à la découverte du Var et de sa nature extraordinaire.

Stajvelo : Avez-vous un retour client à nous partager ou une anecdote ? 

Marc : Un client brésilien est arrivé en jet privé pour amener son vélo avec de lui. Athlète accompli, il avait pris un guide pour lui faire découvrir les routes du Massif des Maures, et des Alpes. Il n’avait jamais grimpé de cols avant cette première expérience. C’est donc sans surprise qu’il n’a pas beaucoup hésité au retour de sa première sortie ascensionnelle à échanger son vélo musculaire contre un Nomades électrique.

Stajvelo : Pourquoi passer d’un vélo électrique à un vélo musculaire ?

Et surtout, pourquoi un Gravel ? 

Marc : Nous avons remarqué que le VAE est une solution bis à Saint-Tropez, à savoir de très courts trajets, pour palier au trafic ou pour des courses ponctuelles. Dans l’ADN de notre groupe, nous sommes portés sur le gout de l’effort, de la performance sportive pure, à cet effet, et pour les clients qui ont la même vision. C’est donc tout naturellement que le vélo musculaire s’impose avec le Gravel, pour découvrir la région.

Stajvelo : Quels sont vos projets pour ces deux vélos ? Une première escapade en tête ? 

Marc : Oh que oui, direction Agay pour attaquer les roches rouges de l’Esterel avec la promesse d’un paysage sublime, digne de l’Arizona. Ensuite, cap sur la Garde-Freinet dans le massif des Maures pour traverser les roches blanches, avant de suivre le sentier du littoral de Saint-Tropez à Ramatuelle, une belle journée de +/- 200kms pour ouvrir le bal.

Stajvelo : Enfin, votre équipe a-t-elle la chance de profiter des vélos ?

Marc : Les équipes en bénéficient dès que possible pour certains trajets logistiques du quotidien, la voiture étant à proscrire en été en raison des contraintes de temps et opérationnelles qui s’imposent à nous !